Marrakech Grosse animation pour les trois mois à venir


Édition N° 3529 du 2011/05/13

Mawazine en mai, festival du rire en juin et les arts populaires en juillet

Les 10 ans de Jamâa El Fna en tant que patrimoine oral de l’Unesco en mai

Un festival des comédiens démarre dès aujourd’hui

 

Tous les festivals initiés à Marrakech sont pour l’heure maintenus. D’autres s’ajoutent même à ce calendrier déjà bien chargé. A commencer par Mawazine rythmes du monde. Ses organisateurs ont prévu un concert de la tolérance, avec quelques artistes programmés cette année.
Ils se produiront le 29 mai à Jamaâ El Fna. Des artistes comme Quincy Jones, la troupe Bharati, Mory Kante, Nass El Ghiwane et Hindi Zahra.

. devraient y participer. Reste à canaliser cette représentation et prévoir de véritables boucliers sécuritaires. En attendant, un festival du théâtre, moins médiatisé et qui en est pourtant à sa 7e édition, a lui aussi maintenu sa programmation au lendemain de l’attentat de l’Argana. Il démarre aujourd’hui pour une durée de 5 jours. Le festival rend hommage cette année au comédien marrakchi Mustapha Tah Tah. L’événement a invité une dizaine de troupes artistiques nationales ainsi qu’une troupe irakienne qui se produiront jusqu’au 17 mai au palais des congrès et au théâtre royal.

Spectacle de rue et grande parade

Le 18 mai, c’est Jamaâ El Fna qui prendra le relais. Le 10e anniversaire de la proclamation de la place Jamaâ El Fna en tant que patrimoine oral de l’humanité par l’Unesco. Cet anniversaire sera commémoré durant un mois avec plusieurs festivités.
Juin prochain, c’est Jamel Debbouze qui donne rendez-vous aux Marrakchis. Son festival prend place dans la cité ocre du 8 au 12 juin. Après le succès du «coup d’essai» de l’an dernier, «Marrakech du rire» revient avec une organisation plus musclée et une programmation inédite. La manifestation réunira des stars de l’humour francophone et arabophone ainsi que la jeune génération censée prendre la relève.
«Marrakech du rire» s’est associé également au festival de rue «Awaln’Art» qui fait participer 120 artistes (Maroc, Afrique, Italie, Espagne.

.) avec des spectacles de rue et une grande parade au programme sur la place Jamaâ El-Fna. Enfin, le plus ancien des festivals, celui des Arts populaires vient d’annoncer ses dates.
Il se tient cette année du 29 juin au 3 juillet. Un happening festival de grande envergure avec comme nouveauté, la création d’un village dédié à cette grande fête. Toutes les animations du festival s’articuleront autour de ce point nodal. La fête rayonnera pendant 5 jours au palais El Badii: «Ecrin de spectacles sublimes, animés par les meilleures troupes traditionnelles marocaines».

De notre correspondante,
Badra BERRISSOULE

More details Visite : www.leconomiste.com